Petit smoky gris avec Stovepipe Black

Côté makeup, j’me suis dit que le cuivré léger c’était sympa, mais finalement, les teintes foncées me manquant un peu, je me suis laissée tenter par un charbonneux… “léger”, avec du gris… Notamment Stovepipe Black, le gris de la collection Jeanius sur lequel j’ai littéralement craqué dès sa sortie !

 

J’ai donc utilisé :
– Aqua Black Make Up For Ever
– fap Silverthorn (collection A Rose Romance)
– fap Stovepipe Black (collection Jeanius)
– fap Dazzlelight
– Liquid Liner Urban Decay Oil Slick
– mascara YSL Singulier noir
– Mineralize SatinFinish en NW20
– Mineralize SkinFinish en Natural

Publicités

Les Collections automne-hiver de cette année

les boots de la collection automne-hiver 2019 de chez Miu-Miu m’ont enchantée mais il est impensable pour moi de les acheter, les boots Giuseppe Zanotti m’ont fait baver mais leur prix m’a vite stoppée, celles de TopShop me sont passées sous le nez et malgré toutes mes recherches, j’ai fait mon deuil, je ne les aurais jamais aux pieds

mais je n’allais pas m’avouer vaincue si facilement, dans la vie il faut se battre. En tombant lors de mes virées nocturnes sur le net, sur une photo, qui, je m’en suis rendue compte plus tard, avait fait le tour de nombreux blogs, j’ai fait un tour au BHV (colle vinylique, paillettes et pinceau), chez André (avec ma copine Maï Linh sans qui je n’aurais jamais trouvé la paire idéale), chez moi (scotch de bricolage et laque) et je me suis concoctée ma paire de MiuZanoShop

le résultat me plaît assez, je suis parée pour briller de mille feux sur le pavé de Paname

Le Nail Art, vous connaissez ?

c’est l’art et la manière de décorer ses ongles, sans autres limites que celles de son imagination.

Un classique, la French manucure, se voit revisité : au lieu de souligner la partie de l’ongle qui dépasse avec du vernis blanc, la tendance est à la peindre en noir. Hype aussi, les ongles sauvages, version léopard ou zèbre.

Mais on peut encore aller bien plus loin ! L’art des faux ongles ne vient pas du Japon, mais ce sont bien nos amis de l’autre bout du continent qui l’ont révolutionné en repoussant les limites de l’audace avec leurs ongles en relief ! Très à la mode en ce moment, les ongles « fruits exotiques », avec morceaux de bananes, d’orange, et Co. Pour les adeptes de Kawaii, il y a les ongles pastel à nœuds ou étoiles filantes, et évidemment, on trouve aussi des ongles Hello Kitty !

Cela dégénère gentiment quand on voit qu’on peut même se coller un distributeur de bonbons miniature au bout des doigts !  J’en viens à me poser une question existentielle : comment faire la vaisselle avec ça ?

Collection multi-ethnique de luxe à Londres

Tom Ford, un jour, Tom Ford, toujours.
L’inventeur est-il de retour sur la scène mode ? On a envie de dire que oui et dans un tout autre registre. Et même si la réponse était non, d’ici la fin de l’année, il aura ouvert près de 100 boutiques à travers le monde. Pour ne rien gâcher, Arizona Muse, qui se fait beaucoup trop rare sur les podiums, est toujours aussi divinement canon.

Cosmic feeling chez Simone Rocha, notre très très grand coup de coeur des défilés automne-hiver 2018/19 de Londres.

Multi-mix de textures et de motifs soutenu par la cohérence de couleurs chez Burberry Prorsum, Peter Pilotto et Erdem.

Bien choisir sa robe de cocktail : l’essayage, mode d’emploi

Le choix d’une robe de cocktail est probablement l’un des moments les plus forts de l’année pour vous. Robe glamour, classique, sexy ou encore branchée…Les créateurs rivalisent d’imagination pour proposer des tenues toutes plus sublimes les unes que les autres. Dans cet univers qui regorge de modèles envoûtants, comment dénicher La robe de vos rêves ? Celle qui vous rendra littéralement renversante le jour du cocktail et laissera les invités sans voix ? Pour vous aider dans cette minutieuse mission, voici le mode d’emploi des essayages.

Avant les essayages de la robe de cocktail

Un seul mot d’ordre avant de se lancer dans les séances d’essayages : anticiper ! Il ne s’agit surtout pas de se lancer à l’aveuglette dans ce véritable parcours du combattant. Pour dénicher la robe de cocktail qui sublimera vos atouts et cachera vos imperfections, il faut commencer par mieux  vous connaître :  faites le point sur vos qualités et vos défauts pour savoir ce qui vous ira le mieux. Une robe que vous ne remarquerez peut-être pas sur un cintre  pourra se révéler sublime une fois portée…

Choisissez votre robe de cocktail en fonction de votre morphologie : robe courte ou longue ? Plutôt frous-frous ou sobre ? Col en V ou bustier ? Si la robe que vous porterez doit sculpter votre corps elle doit aussi révéler votre personnalité. Sachez définir votre style et vos envies pour pouvoir l’expliquer aux professionnels lors des essayages.

Pour être sûre de trouver la robe de cocktail qui vous ressemble, courez faire du lèche-vitrine avec vos amies. Feuilletez les magasines spécialisés. Surfez sur les nombreux sites de modes sur Internet qui vous proposeront parfois de belles affaires comme chez jjshouse et ses modèles de robe de cocktail pas cher :

Participez si vous le pouvez, aux fashion weeks à Paris ou Londres, pour vous faire une idée de ce que vous aimez ou pas et des tendances du moment.

Le jour des essayages de la robe

Le jour de la tournée des boutiques, sachez d’abord bien vous entourer. Allez-y avec une personne de confiance qui vous connaît bien et saura vous conseiller.

Pensez à portez des chaussures confortables pour courir les magasins mais à prendre votre paire de chaussure à talons dans le sac, pour essayer la robe de cocktail.

Ne vous maquillez pas ce jour-là, il serait dommage de tâcher une robe, une simple crème de jour suffira. Ecoutez les conseils des vendeuses, elles sont de vraies professionnelles et sauront cerner vos atouts et défauts.

Lors des essayages pensez à bouger, à faire des mouvements avec la robe. Vous devez vous sentir à l’aise en la portant. Enfin pensez à prendre des notes sur un petit carnet pour faire le tri une fois rentrée chez vous.

 

 

Déco : faire des vases de papier

MATÉRIEL
des bouteilles en verre (ici de jus de fruits)
du papier journal
du vernis-colle spécial pour papier journal
(le même que pour la technique du collage
de serviettes en papier)

Réalisation
1. Découper des bandes de papier journal de la hauteur des bouteilles.
2. Appliquer ces bandes en entourant bien les bouteilles.
3. Appliquer la colle sur (et non pas sous) le papier, elle fera office de colle et de vernis.
4. Laisser bien sécher.

Durée : 40 minutes
Difficulté : Facile
Coût : Mini

Petits soins des pieds au quotidien

Fléchir
Il vous semble impensable de quitter vos (très) hauts talons? alors compensez en étirant, tous les jours, le tendon d’Achille. Appuyez les pieds nus en position flex contre un mur. Mais la sagesse voudrait qu’on alterne talons aiguilles et ballerines à bout rond. Pas mal, l’été va nous donner l’occasion de marcher pieds nus dans des sandales. On garde les stilettos pour le soir.

Vernir
Considéré comme un maquillage dont on se débarrasse le soir, le vernis s’utilise avec parcimonie. Même s’il propose désormais dans sa ligne Révérence de Bastien un rouge vif sans formol (accusé de dessécher l’ongle) ni toluène, Bastien déconseille d’en user tous les jours, encore moins de le garder plusieurs jours sans nourrir l’ongle. Il a, dans cet esprit, mis au point une crème de polissage, à base de poussière de nacre, qui rend la surface de l’ongle iridescente en la débarrassant de toute rugosité.

Héritage de sa grand-mère, un polissoir en corne naturelle assorti d’une peau de chamois ravive la brillance. Les ongles peuvent parfaitement se passer de vernis !

Shopping en Andorre

La Principauté d’Andorre est devenue une grande destination touristique.

Située au cœur des Pyrénées, la Principauté d’Andorre regorge de montagnes, vallées et stations de ski.

D’une superficie de 468 m², le territoire est divisé en sept Paroisses, elles-mêmes divisées en trois vallées en forme de Y. Elle abrite 62 sommets de plus de 2 000 mètres dont la Coma Pedrosa, point le plus élevé avec 2 946 mètres.

La Principauté d’Andorre est devenue aujourd’hui une grande destination touristique grâce à ses cinq stations de ski, mais surtout grâce à ses faibles taxes qui lui permet de vendre des produits à des prix beaucoup moins élevés qu’en France et en Espagne (tabac, alcools, bijoux, parfums…).

Attention toutefois aux produits que vous ramenez en France : vous bénéficiez de franchises en quantité ou en valeur (selon les produits), c’est-à-dire que vous avez la possibilité de ramener une certaine quantité de produits en France sans payer de taxes supplémentaires. Si vous dépassez les quantités/prix autorisés, vous devrez déclarer les marchandises que vous transportez à la douane et payer des droits et taxes correspondants.

Le Paris très classe de Jean-Claude Jitrois

Jean-Claude Jitrois en 2 mots

Décoré de la Légion d’honneur, le couturier français règne dans le monde de la mode comme le roi incontesté du cuir. Jean Claude Jitrois, qui a inventé le jean cinq poches en cuir extensible durant les années 90, fait craquer aujourd’hui les stars les plus branchées, de Lady Gaga à Beyoncé en passant par Sharon Stone.

Pour la femme élégante

Selon le roi du cuir, la femme élégante est avant tout chic et discrète, toujours maquillée mais jamais trop. Elle fonce voir les expositions de la galerie Kamel Mennour, avec un coup de cœur pour les toiles de Buren «parce qu’elle aime prendre le contre-pied des critiques populaires.» Tout comme les colonnes de la cour du Palais royal, l’élégante vénère le noir et le blanc «qui illumine son visage». C’est vêtue d’une chemise d’homme blanche achetée chez Zara et d’un pantalon noir à pinces de chez Saint Laurent, qu’elle fume une cigarette et boit un café dans le patio de l’hôtel Costes. Le soir, le créateur lui suggère d’enfiler une petite robe noire chinée dans la boutique Didier Ludot , temple du vintage, et d’écouter les classiques lyriques à l’Opéra Garnier  avant de picorer une pâtisserie au Café de la Paix , un lieu chargé d’histoire.

Café de la Paix, angle place de l’Opéra/ bd des Capucines, tél. +33 1 40 07 36 36, www.cafedelapaix.fr
Galerie Mennour,
rue Saint-André-des-Arts 47, tél. +33 1 56 24 03 63, www.kamelmennour.fr
Didier Ludot,
galerie Montpensier 24, tél. +33 1 42 96 06 56, www.didierludot.fr
L’hôtel Costes,
rue Saint-Honoré 239, www.hotelcostes.com

Pour la femme branchée

La parfaite branchée se déhanche sur les airs de Lady Gaga et de Rihanna et pleure encore Michael Jackson. Elle économise pour s’offrir des cadeaux à la boutique multimarques L’Eclaireur  ou des must have de jeunes créateurs comme la talentueuse Véronique Leroy. Pour compléter sa tenue, elle craque pour un châle en cachemire Lucien Pellat Finet, précurseur des accessoires à tête de mort. Dans le métro, elle lit le dernier Goncourt avant de se déhancher sur ses 12 cm de talons Giuseppe Zanotti  au Baron (6), boîte de nuit la plus convoitée de la capitale.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑