Maison mode : les nouveaux matériaux design

La fibre optique

La fibre du design
Depuis quelques années, la fibre optique s’invite dans l’univers du design. On la trouve partout, en architecture ou dans le mobilier, ces fils de lumière habillent les pièces des créateurs. Parois parsemées de simples touches intégrées dans la masse ou utilisation de la fibre entière pour illuminer une création, à chacun sa préférence.

Modèle présenté
La société Lumix. Tag vous propose d’habiller votre intérieur grâce à la fibre optique. Avec un large choix de produits personnalisables selon vos envies, mettez de la lumière dans votre vie !

Un mobilier lumineux

Lumière sur le design
Faites briller votre mobilier ! Poufs, tables et chaises s’illuminent. Aujourd’hui, le design utilise les avancées réalisées dans le domaine de la lumière. Ampoules de toutes les formes, changements de couleurs, LED de plus en plus petites et efficaces… Le design aime à marier éclairage et matériaux non opaques. Idéal pour aménager un espace jardin agréable, ou un intérieur design, le mobilier lumineux est une grande tendance du moment.

Modèle présenté
Lounge Variation LED.
Table basse d’intérieur ou d’extérieur.
Variation de lumière par LED.
Par Moree

Déco : les nouveaux matériaux design

Caoutchouc, résine ou autres textures originales, les designers sont toujours à la recherche de nouveaux matériaux à utiliser. Alors, quelles sont les tendances insolites du moment ?
Le design innove

Les recherches
Les designers utilisent les innovations proposées par les fabricants de matériaux pour nous proposer les créations de demain. Pour découvrir ces nouveaux matériaux, il existe des matériauthèques qui recensent les innovations et les recherches en cours. Par ce biais, les créateurs peuvent également être mis en contact avec les industriels qui les fabriquent.

Le mobilier thermochromatique
Le design joue avec les matières, les couleurs et les humeurs. Les créations thermochromatiques sont sensibles à la chaleur. Elles changent de couleurs et s’habillent de nuances différentes en fonction de la température ambiante ou de la personne qui les touche. Ainsi le design propose une certaine interactivité entre l’utilisateur et les créations.

Modèle présenté
Cypress Stool.
Swamp Collection.
Par Nuno Erin

Mode : les Converse

Ma mère était bien sûr ravie, et quelques week-ends shopping à Barcelone, Paris, Prague, Montpellier,  Florence ou Dublin plus tard, je dois dire que moi aussi j’en suis ravie ! L’été dernier, ma mère a récidivé et m’a offert les mêmes en marron, un marron superbe. En dehors de mes escapades à l’étranger, j’aime aussi les porter lorsque je donne mes cours à la fac, avec ma chère besace Upla, pour un cours de 3h c’est tout confort, mais peut être que ça fait un peu trop étudiante non ?

Récemment, je L’ai converti Lui aussi aux Converse, et Il s’est acheté les monochrome black, comme moi, copieur va ! 😉 

Converse en toile Monochrome Black x 2 (j’ai besoin de préciser quelle paire est à qui ?) et Brown 

Voilà le look typique qui accompagne en général mes Converse : une robe-tunique girly à mi-cuisses et un slim (désolée pour la photo pourrie) ! 

Converse Monochrome Brown portées avec une robe Les Petites et un slim Bershka

Cette saison les baskets hi-top reviennent en force, y succomberez-vous ? Et êtes-vous Converse-addicts ou pas du tout ?

Mode : les Converse Monochrome, mon absolu…

Bon je dois le reconnaître, je n’ai jamais été fan de baskets, même quand j’étais ado, c’était plutôt Doc Martens envers et contre tout. J’ai bien eu une période chaussures de skate, Vans surtout, mais ça c’était principalement pour le confort dans mon école à haute fréquentation masculine. Si je me souviens bien, j’avais eu, petite, une vague imitation de Converse, que déjà je n’aimais pas trop.

Quand, vers 2004, elles sont revenues sur le devant de la scène mode, je suis restée dubitative. Pourtant j’avais dans mon entourage une fan de la première heure, addict au possible, ma mère ! Oui, malgré son âge… euh comment dire, malgré son âge quoi, ma mère ne jure quasiment que par les Converse, aux dernières nouvelles, je crois qu’elle en est à sa septième paire, lo-top, hi-top, x-hi, en toile, jean ou en cuir, c’est presque une collection là. Non c’est pas ma soeur, c’est bien ma mère :

Converse en toile beige, portées avec un tee-shirt Et Vous, un slim Hells Bells et un sac Aridza Bros

Forcément, elle a essayé de me convertir, et j’ai résisté un petit moment. Non vraiment cette grosse semelle blanche, sur une paire noire par exemple, ce n’était juste pas possible pour moi. J’avais l’impression qu’on ne voyait que ça sur toute ma tenue. Et puis, à Bastia, un jour que je cherchais sérieusement des baskets pour avoir enfin des chaussures confortables, pour par exemple crapahuter sans problème lors d’un WE dans une grande ville européenne, j’ai eu une révélation. Non la grosse semelle blanche n’est pas une fatalité, oui les Converse existent en monochrome ! A l’époque, des hi-top en toile noire. Parfaites évidemment ! J’ai donc oublié mon idée de Stan Smith, et je les ai adoptées !

Invitée à un mariage en pleine canicule – le tuto dressing

Imaginons la scène un court instant : en plein été, assis au beau milieu de la foule, le soleil tapant pile sur votre visage, vous voilà coincé en pleine cérémonie de mariage, sans aucun moyen de vous aérer, le visage luisant et le corps en nage sous ce costume qui vous tient bien trop chaud. Et pourtant, vous aviez bien songé un court instant à assister à ce mariage en maillot de bain, en vous disant que cela pouvait passer, dans un malentendu, tant la température ambiante atteint des sommets.

Au lieu d’arriver à de telles extrémités, certaines astuces simples auraient pu vous sauver la mise…A commencer par surveiller la saison des mariages !

A bannir : les couleurs foncées !

Première règle simple, évidente, et à respecter impérativement : le choix des couleurs. Oubliez les couleurs foncées, qui absorbent la chaleur. Pour un vent de légèreté, les couleurs crème, gris clair ou encore bleu azur pourront recouvrir vos costumes, tandis que la chemise blanche s’avère plus impérative que jamais.

L’astuce : il est d’usage que le marié soit habillé une teinte plus clair que les convives, alors évitez de lui voler la vedette en optant pour un costume tout en blanc !

Petit smoky gris avec Stovepipe Black

Côté makeup, j’me suis dit que le cuivré léger c’était sympa, mais finalement, les teintes foncées me manquant un peu, je me suis laissée tenter par un charbonneux… “léger”, avec du gris… Notamment Stovepipe Black, le gris de la collection Jeanius sur lequel j’ai littéralement craqué dès sa sortie !

 

J’ai donc utilisé :
– Aqua Black Make Up For Ever
– fap Silverthorn (collection A Rose Romance)
– fap Stovepipe Black (collection Jeanius)
– fap Dazzlelight
– Liquid Liner Urban Decay Oil Slick
– mascara YSL Singulier noir
– Mineralize SatinFinish en NW20
– Mineralize SkinFinish en Natural

Les Collections automne-hiver de cette année

les boots de la collection automne-hiver 2019 de chez Miu-Miu m’ont enchantée mais il est impensable pour moi de les acheter, les boots Giuseppe Zanotti m’ont fait baver mais leur prix m’a vite stoppée, celles de TopShop me sont passées sous le nez et malgré toutes mes recherches, j’ai fait mon deuil, je ne les aurais jamais aux pieds

mais je n’allais pas m’avouer vaincue si facilement, dans la vie il faut se battre. En tombant lors de mes virées nocturnes sur le net, sur une photo, qui, je m’en suis rendue compte plus tard, avait fait le tour de nombreux blogs, j’ai fait un tour au BHV (colle vinylique, paillettes et pinceau), chez André (avec ma copine Maï Linh sans qui je n’aurais jamais trouvé la paire idéale), chez moi (scotch de bricolage et laque) et je me suis concoctée ma paire de MiuZanoShop

le résultat me plaît assez, je suis parée pour briller de mille feux sur le pavé de Paname

Le Nail Art, vous connaissez ?

c’est l’art et la manière de décorer ses ongles, sans autres limites que celles de son imagination.

Un classique, la French manucure, se voit revisité : au lieu de souligner la partie de l’ongle qui dépasse avec du vernis blanc, la tendance est à la peindre en noir. Hype aussi, les ongles sauvages, version léopard ou zèbre.

Mais on peut encore aller bien plus loin ! L’art des faux ongles ne vient pas du Japon, mais ce sont bien nos amis de l’autre bout du continent qui l’ont révolutionné en repoussant les limites de l’audace avec leurs ongles en relief ! Très à la mode en ce moment, les ongles « fruits exotiques », avec morceaux de bananes, d’orange, et Co. Pour les adeptes de Kawaii, il y a les ongles pastel à nœuds ou étoiles filantes, et évidemment, on trouve aussi des ongles Hello Kitty !

Cela dégénère gentiment quand on voit qu’on peut même se coller un distributeur de bonbons miniature au bout des doigts !  J’en viens à me poser une question existentielle : comment faire la vaisselle avec ça ?

Collection multi-ethnique de luxe à Londres

Tom Ford, un jour, Tom Ford, toujours.
L’inventeur est-il de retour sur la scène mode ? On a envie de dire que oui et dans un tout autre registre. Et même si la réponse était non, d’ici la fin de l’année, il aura ouvert près de 100 boutiques à travers le monde. Pour ne rien gâcher, Arizona Muse, qui se fait beaucoup trop rare sur les podiums, est toujours aussi divinement canon.

Cosmic feeling chez Simone Rocha, notre très très grand coup de coeur des défilés automne-hiver 2018/19 de Londres.

Multi-mix de textures et de motifs soutenu par la cohérence de couleurs chez Burberry Prorsum, Peter Pilotto et Erdem.

Bien choisir sa robe de cocktail : l’essayage, mode d’emploi

Le choix d’une robe de cocktail est probablement l’un des moments les plus forts de l’année pour vous. Robe glamour, classique, sexy ou encore branchée…Les créateurs rivalisent d’imagination pour proposer des tenues toutes plus sublimes les unes que les autres. Dans cet univers qui regorge de modèles envoûtants, comment dénicher La robe de vos rêves ? Celle qui vous rendra littéralement renversante le jour du cocktail et laissera les invités sans voix ? Pour vous aider dans cette minutieuse mission, voici le mode d’emploi des essayages.

Avant les essayages de la robe de cocktail

Un seul mot d’ordre avant de se lancer dans les séances d’essayages : anticiper ! Il ne s’agit surtout pas de se lancer à l’aveuglette dans ce véritable parcours du combattant. Pour dénicher la robe de cocktail qui sublimera vos atouts et cachera vos imperfections, il faut commencer par mieux  vous connaître :  faites le point sur vos qualités et vos défauts pour savoir ce qui vous ira le mieux. Une robe que vous ne remarquerez peut-être pas sur un cintre  pourra se révéler sublime une fois portée…

Choisissez votre robe de cocktail en fonction de votre morphologie : robe courte ou longue ? Plutôt frous-frous ou sobre ? Col en V ou bustier ? Si la robe que vous porterez doit sculpter votre corps elle doit aussi révéler votre personnalité. Sachez définir votre style et vos envies pour pouvoir l’expliquer aux professionnels lors des essayages.

Pour être sûre de trouver la robe de cocktail qui vous ressemble, courez faire du lèche-vitrine avec vos amies. Feuilletez les magasines spécialisés. Surfez sur les nombreux sites de modes sur Internet qui vous proposeront parfois de belles affaires comme chez jjshouse et ses modèles de robe de cocktail pas cher :

Participez si vous le pouvez, aux fashion weeks à Paris ou Londres, pour vous faire une idée de ce que vous aimez ou pas et des tendances du moment.

Le jour des essayages de la robe

Le jour de la tournée des boutiques, sachez d’abord bien vous entourer. Allez-y avec une personne de confiance qui vous connaît bien et saura vous conseiller.

Pensez à portez des chaussures confortables pour courir les magasins mais à prendre votre paire de chaussure à talons dans le sac, pour essayer la robe de cocktail.

Ne vous maquillez pas ce jour-là, il serait dommage de tâcher une robe, une simple crème de jour suffira. Ecoutez les conseils des vendeuses, elles sont de vraies professionnelles et sauront cerner vos atouts et défauts.

Lors des essayages pensez à bouger, à faire des mouvements avec la robe. Vous devez vous sentir à l’aise en la portant. Enfin pensez à prendre des notes sur un petit carnet pour faire le tri une fois rentrée chez vous.

 

 

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑